Skip to main content

J'ai supprimé les oranges de mes menus (2021- en création)

Éliane Moriss, enfant d’une famille juive d’Alger, nait en 1930 dans une maison close de Babel- Oued. Dans les années 50, elle chante dans les dancings d’Alger, Casablanca, Dakar.
Elle monte son propre cabaret « Le Coucou » à Tunis.
Expulsée lors de l’indépendance, elle coud ses pièces d’or dans les boutons de son manteau et atterrit à Orly.

Comme  beaucoup de pieds noirs, elle n’a jamais mis les pieds en métropole. Elle monte un « bar à filles » à Châteauroux, « L’Ambiance ». On dit que Gérard Depardieu, adolescent, allait passer ses soirées dans ce bar. Elle épouse le patron du grand garage de cette ville, puis divorce. Son établissement est fermé par la police.

Elle se réfugie à Namur en Belgique, et se livre à diverses activités dont la plus avouable est la contrebande de cigarettes.

Elle meurt en France où elle s'est installé dans un bar PMU de Seine et Marne.

la patronne de lambiancepoursite

Liza Terrazzoni, a  retrouvé des textes manuscrits laissés par sa grand-mère  Éliane Moriss.  Celle-ci appelait ses manuscrits "des lettres", sans préciser à qui elle étaient adressées. Liza Terrazzoni a partagé la lecture de ces lettres, ainsi que les recherches qu'elle menait sur sa grand-mère,  avec Stéphane Olry. Le texte de J'ai supprimé les oranges de mes menus a été inspiré par ces lettres et les conversations entre Liza Terrazzoni et  Stéphane Olry.