Khady demba

Catégorie
Khady Demba
Date
2 octobre 2021 20:30
Lieu
Espace Saint-Laurent - rue de la tour grise
Verneuil d'Avre et d'Iton, France
Téléphone
02 32 32 32 42 / 06 21 39 64 65

Une mise en voix et en musique de la dernière nouvelle de "Trois femmes puissantes" de Marie NDiaye.

C'est sans doute en Afrique. Khady Demba, jeune femme veuve et sans enfant est mise à la porte de sa belle-famille un matin. Sur le seuil, sa belle-mère lui marmonne : "Tu ne dois pas revenir ici. Tu dois nous envoyer de l'argent dès que tu seras là-bas. Si tu n'y arrives pas, tu ne dois par revenir." Elle part avec pour tous bagages un rouleau de billets, un pagne et un morceau de pain emballé dans une feuille de journal. Son voyage vers l'inconnu lui révèlera sa force mentale, mais aura raison de sa constitution solide et volontaire. Sa dignité et son honneur se fortifieront à mesure que son corps s'affaiblira.

"À présent encore c'était quelque chose dont elle ne doutait pas - qu'elle était indivisible et précieuse, et qu'elle ne pouvait être qu'elle-même."

Corine Miret dit le texte.
Franz Hautzinger, musicien, improvise à la trompette.
Il crée une partition autonome qui chemine parallèlement au texte, qui s'entremêle ou non avec lui, selon le chemin que parcourt chaque auditeur.
Johnny Lebigot crée une partition plastique.
Chaque partition est indépendante.
Leur concomitance permet à chacun de tisser les liens qui lui sont propres entre texte, musique et installation plastique.
Stéphane Olry est le regard extérieur de la mise-en-œuvre de ce spectacle.


auteur : Marie NDiaye
adaptation et jeu : Corine Miret
musique : Franz Hautzinger
installation plastique : Johnny Lebigot
regard extérieur : Stéphane Olry
répétiteur : Sergio Guedes

Une production de La Revue Eclair