18 avril 2019 : restitution de l'enquête à Sevran

en compagnie de l'ethno-psychiatre Charles DiStéphane Olry et Marisa Gnondaho dit Simon présenteront les conclusions de leur enquête sur Les Petites épouses des blancs à Sevran et les communes alentours.

À la suite de leurs investigations dans leurs propres familles sur les "mariages noirs" entre colons et femmes africaines,  Marisa Gnondaho dit Simon et Stéphane Olry ont mené une enquête à Sevran et ses environs sur les échos contemporains de cet épisode de l'histoire coloniale.

Ils ont interrogé un griot, des tirailleurs sénégalais, des professeurs de philosophie ou d'histoire, une chocolatière, un notaire, deux syndicalistes, des ébénistes, et d'autres encore dont... un ethno-psychiatre, Charles Di, à qui ils ont confié les histoires de leurs familles respectives.

La soirée sera un dialogue entre ces trois chercheurs engagés et leurs spectateurs.

15poursite

19h, Service Culturel de la ville de Sevran, 6 Rue Robert Ballanger, 93270 Sevran

https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=service+culturel+ville+de+sevran&npsic=0&rflfq=1&rlha=0&rllag=48938780,2527218,344&tbm=lcl&ved=2ahUKEwiTh6zh5aDhAhUJAWMBHWfkD4QQtgN6BAgLEAQ&tbs=lrf:!2m1!1e2!2m1!1e3!3sIAE,lf:1,lf_ui:1&rldoc=1#rlfi=hd:;si:12588397341667725584;mv:!1m2!1d48.9398652!2d2.5322372!2m2!1d48.9376963!2d2.5222002999999997

dossier les petites épouses des blancs/histoires de mariages noirs

La colonisation d'hier à aujourd'hui au travers l'histoire des enfants métis.

Un projet de spectacle-documentaire de

Marisa Gnondaho dit Simon et Stéphane Olry

DSCF0213poursite

 Télécharger le dossier ici

Depuis plus d’un an nous nous retrouvons tous les deux – Marisa Gnondaho dit Simon et Stéphane Olry - pour converser à propos des concubinages qui ont uni des femmes africaines et des colons durant la période coloniale.

Nous sommes l’un et l’autre héritiers de cette histoire, mais de manière radicalement distincte. L’arrière-grand-mère de l’une était une africaine du Dahomey ; l’arrière-grand-père de l’autre un colon français au Gabon.

Nous menons une enquête sur la mémoire de ces petites épouses des blancs, et la postérité de ces mariages noirs dans nos familles respectives.

Nous avons conçu le désir d’écrire un spectacle sur ce sujet.

Le Théâtre de la Poudrerie à Sevran a proposé à La Revue Éclair de produire un spectacle qui sera joué à domicile sur le thème de « La rencontre ».

Nous avons imaginé d’élargir notre enquête aux habitants du territoire de ce théâtre.

Ainsi, durant l’hiver 2019, nous nous mettons en quête de familles de Seine-Saint-Denis porteuses d’une généalogie semblable. Nous collectons aussi des témoignages auprès d’experts (psycho-généticiens, griots, agronomes, notaires, militants politiques etc.) susceptibles de tisser des liens entre ce passé et le monde contemporain.

Nous écrirons ensuite un spectacle documentaire rendant compte de cette enquête et des questions qu’elle soulève dans un spectacle à domicile.

Ce spectacle, Les petites épouses des blancs / histoires de mariages noirs

sera joué dans trente appartements de Seine-Saint-Denis durant la saison 2019/2020 avec le Théâtre de la Poudrerie à Sevran.

jeune fille plagepoursite